« Au-delà de l’ombre du temps »

Le désert de Sumeru semble être un endroit propice à la formation de mirages. Dispersez-les grâce à ce guide pour obtenir le succès « Au-delà de l’ombre du temps ».

Introduction

Ce succès est assez simple à réaliser et ne demande aucun prérequis pour être réalisé.

Il consiste simplement à toucher des fresques sur des murs pendant la nuit (à partir de 19 h, donc). Vous avez même droit à des petits coffres en bonus lorsque vous tuez les monstres qui apparaissent lorsque vous touchez une des fresques (récupérer les coffres n’est toutefois pas nécessaire pour l’obtention du succès).

Fresques n°1 et 2

Téléportez-vous à l’endroit indiqué ci-dessous.

Dirigez-vous vers la pyramide, les 2 fresques se trouvent juste devant vous.

Fresques n°3 et 4

Dirigez-vous vers l’endroit indiqué ci-dessous (dans le trou).

Les 2 fresques se trouvent de part et d’autre d’un muret.

Fresques n°5 et 6

Téléportez-vous à l’endroit indiqué ci-dessous.

Les 2 fresques se trouvent de part d’autre d’un muret situé sur votre droite lorsque vous faites face à l’entrée du donjon.

Fresques n°7 et 8

Dirigez-vous vers l’endroit indiqué ci-dessous.

Les 2 fresques se trouvent sur le même pan de mur derrière l’obélisque.

Dernières fresques

Dirigez-vous vers l’endroit indiqué ci-dessous.

Les 2 fresques se trouvent en haut du petit escalier, de part et d’autre de la porte.

Une fois que vous avez touché les 10 fresques, vous obtenez le succès « Au-delà de l’ombre du temps ».

Au-delà de l'ombre du temps

Touchez toutes les fresques mystérieuses du désert.
Récompense : 5× Primo-gemme

Rédaction : nymphalusia
Correction : Pouloute, SkyFox

Facebook
Twitter
WhatsApp
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

À lire aussi...

Genshin Impact

Journal de Champollion en Teyvat – Partie II

Dans un précédent article, je vous présentais diverses traductions de textes présents un peu partout dans Teyvat. Avec le succès de cet article, j’ai décidé de demander à Champollion de nous livrer d’autres pages de son journal !

Lire la suite »